Comment reconnaître l’or ? Distinguer les différents poinçons d’état

Précieux et inaltérable, l’or est devenu un métal précieux partout dans le monde. Elle peut être stocké pendant un certain temps sans qu’elle ne perde sa qualité. C’est pour cela que la majorité des gens la choisit pour en faire les meilleurs des bijoux. Méfiez-vous, actuellement il existe de nombreuses contrefaçons. Découvrez donc ici comment distinguer le faux du vrai.

Vérifiez la présence des poinçons

La première façon de reconnaître l’or c’est de se fier au poinçon. C’est une gravure ou un creux se trouvant sur un bijou. Cette marque n’apparaît pas sur les faux et correspond au titre du produit. Donc pour vérifier si c’est véritablement de l’or, assurez-vous de la présence de ces gravures sur votre bijou. Leur emplacement varie en fonction de l’objet en question. Utilisez une loupe s’il le faut et trouvez-le. La meilleure qualité c’est l’or à 24 K, celui avec un poinçon en forme d’hippocampe. Vient après, le poinçon à la forme d’une tête d’aigle qui caractérise l’or à 22K et l’or à 18K.  Ensuite, l’or à 14K est avec le poinçon en forme de coquille St Jacques. Enfin, celui avec la forme d’un trèfle est équivalent à l’or à 9K.

Référez-vous de sa composition

Pour vérifier l’authenticité de l’or, se référer à sa composition est de loin l’une des meilleures options. Effectivement, l’or est un métal généralement jaune pouvant être confondu avec le laiton pour un œil non averti. Là encore, vous devez passer à la loupe les poinçons. Aussi, rappelez-vous que moins il y a de carats dans l’alliage, moins il y aura de l’or. Par exemple, les poinçons en forme d’hippocampe de l’or à 24K est considéré comme pur. Il est constitué à 99,99% d’or. L’alliage à 9K quant à lui n’est composé que de 37,5% d’or pur. En d’autre termes, reconnaître l’or se joue en grande partie sur la connaissance de la signification des différents poinçons d’état.

Reconnaissez l’or grâce aux acides

Pour s’assurer qu’un objet ou qu’un bijou soit en or authentique, il est aussi possible d’utiliser une pierre de touche. Le plus souvent il s’agit du jaspe. Celui-ci permettra de connaître la teneur en or si les poinçons d’état venaient à disparaître. En frottant délicatement l’objet à expertiser sur la pierre, il s’y dépose une légère couche d’or. Cette action n’endommagera pas pour autant l’objet. Ensuite, il faudra recouvrir la trace par de l’acide. La réaction qui se produira dépendra du carat de l’or en question. Il est facile de reconnaître l’or de qualité supérieure grâce à cette méthode. Il ne réagira pas après le passage de l’acide, contrairement aux autres alliages inférieurs à 18K. Ces derniers garderont une trace rouge après le passage de l’acide.

Revendre son or au poids au meilleur prix : quelques conseils
Quels sont les pierres et métaux les plus précieux au monde ?