Le commissaire-priseur : votre allié pour estimer vos objets

Plusieurs raisons peuvent entraîner une personne  à faire estimer un bien. Un objet qui vous semble insignifiant peut en réalité valoir une fortune, d’où l’importance de faire appel à un expert pour une estimation. Un commissaire-priseur figure parmi les professionnels en la matière.

Qu’est-ce qu’un commissaire-priseur ?

Par priseur, on désigne celui qui pose le prix d’un objet. Un commissaire-priseur de justice a pour mission de fixer le prix d’un bien qui va être vendu aux enchères. Souvent sa mission consiste à évaluer les actifs d’une société en liquidation judiciaire. D’un autre côté, il fait également des inventaires chez les particuliers en tant que commissaire-priseur volontaire. Vous lui montrez votre objet sur lequel il va porter son analyse, puis il va estimer le prix de ce bien sur la base de son analyse. Cette double fonction s’explique par le fait que pour être un commissaire-priseur, il faut au moins un diplôme en étude d’art en plus du diplôme de droit.

En quoi un commissaire-priseur peut-il vous aider ?

Étant un professionnel en matière d’estimation d’objet, recourir à un commissaire-priseur est le moyen le plus simple pour clarifier vos doutes sur la valeur réelle de vos objets. La plupart des gens vont en premier lieu sur internet. Ce n’est qu’après échec de leurs recherches qu’ils vont se tourner vers un commissaire-priseur. Que ce soit pour une simple estimation ou pour mise en vente aux enchères, recourir à un commissaire-priseur est le choix le plus simple. L’estimation est généralement gratuite. Pour une vente aux enchères, le commissaire-priseur prendra un pourcentage sur le prix de la vente. Il peut arriver que l’estimation de votre objet nécessite le recours à une expertise. Le commissaire-priseur lui-même se chargera de mandater un expert, mais l’intervention de ce dernier est payante.

Pourquoi choisir un commissaire-priseur ?

Le premier grand avantage c’est que l’estimation est gratuite. Un commissaire-priseur dispose d’une expérience assez vaste. Il travaille sur différents types d’objets quotidiennement ce qui élargit encore plus ses compétences. Dans le cas où il ne pourra pas se prononcer sur l’estimation du prix de votre bien, il est le mieux placé pour mandater un expert spécialisé dans la catégorie de votre bien. Un commissaire-priseur, en cas de doute, est amené à demander l’avis d’un expert. Donc vous n’aurez plus à chercher un expert. Dans l’hypothèse où vous voulez vendre votre bien, vous n’aurez qu’à fixer un prix minimum et le commissaire-priseur se chargera de la vente.

Comment louer une œuvre d’art ?
10 conseils pour commencer à acheter de l’art